Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

Conseillers/conseillères

Kathleen Barrett

Kathleen200

Lorsqu’on parle avec Kathleen Barrett de sa vie et de son travail, le mot « gratitude » est celui qui revient le plus souvent.

Kathleen est conseillère des programmes Besoins spéciaux et Aller de l’avant. Elle travaille aussi à plein temps pour le centre Rygiel, un organisme de soutien communautaire à but non lucratif, de Hamilton, en Ontario.    

Depuis 20 ans, Kathleen coordonne les services de soutien que le centre Rygiel propose aux personnes ayant des limitations physiques ou intellectuelles. Elle éprouve de la gratitude envers les personnes dont elle fait la connaissance, qu’elle aide et encadre grâce aux services de soutien du centre. Voir les gens s’épanouir la rend heureuse. Elle veille à ce qu’ils aient le soutien dont ils ont besoin pour mener une vie bien remplie et enrichissante.

Kathleen occupe un emploi qui lui convient à merveille. En effet, sa fille Tara, âgée de 24 ans, présente des limitations fonctionnelles. Tara habite avec sa mère et sa sœur, Faith, âgée de 18 ans. La famille compte aussi trois chats, quatre chatons et un chien!  

Il y a un peu plus de cinq ans, une collègue de Kathleen, conseillère des programmes Besoins spéciaux et Aller de l’avant, lui a demandé si elle aimerait devenir conseillère de ces deux programmes. On connaît la suite, puisque Kathleen est depuis conseillère!    

Kathleen ressent de la gratitude envers les gens dont elle fait la connaissance dans le cadre des programmes Besoins spéciaux et Aller de l’avant. Elle leur est reconnaissante de faire preuve d’ouverture et d’accepter de lui raconter leur histoire, de même que leurs difficultés et leurs périodes éprouvantes. Pour elle, ce contact avec les membres est source d’enseignements précieux. Elle apprend beaucoup sur les besoins spéciaux des enfants, et elle est inspirée par l’attitude positive des parents face à l’avenir et par leur volonté de se dépasser pour le bien-être de leur enfant.

En tant que conseillère du programme Aller de l’avant, Kathleen discute beaucoup avec les parents de la nécessité de défendre les intérêts de leur enfant. En effet, dès que l’enfant atteint l’âge de 21 ans, les parents se retrouvent devant un manque flagrant de services et de soutien. Ils risquent alors de se sentir dépassés par la situation (leur enfant n’ayant plus droit, à l’école, à de l’aide financière ou à des programmes de jour). Se trouvant elle-même dans une situation semblable, Kathleen est en mesure de faire part aux membres des difficultés qu’elle vit elle aussi.

Kathleen sait bien qu’il est difficile d’entretenir des rêves pour son enfant adulte quand la situation est aussi ardue. Elle tente cependant de soutenir les parents pour qu’ils puissent trouver un espace où s’épanouir au lieu d’être dans un état de survie.

Et comment Kathleen arrive-t-elle à répondre à toutes les exigences de sa vie trépidante? Elle y parvient en enseignant le yoga, sa passion! En plus de sa pratique personnelle quotidienne, elle enseigne le yoga dans une école d’arts martiaux. Elle enseigne aussi le yoga à des personnes ayant des limitations fonctionnelles au centre Rygiel. Elle y enseigne le yoga « en duo », c’est-à-dire que la personne ayant des limitations fonctionnelles fait les exercices aidée de la personne qui l’accompagne.    

Pour Kathleen, le yoga est synonyme de méditation fondée sur la conscience du corps et de la respiration. Il permet d’apaiser l’esprit et le système nerveux, de stimuler le système immunitaire et d’améliorer l’état de santé global. Si on réussit à faire le calme en soi, on peut ensuite avoir un effet apaisant sur les gens qui nous entourent.

Kathleen parle de la gratitude qu’elle ressent pour son travail, mais sachez que les parents lui sont très reconnaissants du soutien qu’elle leur apporte grâce aux programmes Besoins spéciaux et Aller de l’avant!