Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

Conseillers/conseillères

Charmaine McIntyre

 Charmaine M

Mon rôle : aider les parents à voir les possibilités

La passion de Charmaine McIntyre : aider les parents d’enfants ayant des limitations fonctionnelles à développer une vision d’avenir pour leur enfant.

« C’est vraiment fantastique de pouvoir aider les familles à comprendre qu’il existe des possibilités autres que celles qui leur sont habituellement présentées et de les aider à accéder à des ressources dont elles ne connaissent pas l’existence. »

Soutenir les parents dans leur quête de meilleures options pour leurs enfants est une tâche qui convient parfaitement à Charmaine McIntyre, conseillère des programmes Besoins spéciaux et Aller de l’avant.

Coordonnatrice régionale de l’Association pour l’intégration communautaire de l’Alberta (Alberta Association for Community Living – AACL), où elle s’occupe de l’intégration aux études postsecondaires, Charmaine travaille à un projet destiné à créer de nouvelles possibilités d’études postsecondaires pour les jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle.

« Rien ne me réjouit autant que de voir de jeunes adultes – qui peut-être ne croyaient pas la chose possible – entrer au collège ou à l’université et travailler à l’atteinte de leurs rêves et de leurs aspirations professionnelles. »

Les établissements d’enseignement postsecondaires qui ont une entente avec l’AACL encouragent les étudiants ayant une déficience à poursuivre leurs études dans un programme qui les intéresse. Les étudiants assistent aux cours à titre d’observateurs, et participent à la classe sans aucune restriction. « Permettre aux étudiants ayant une déficience sur le plan du développement d’assister aux cours et d’avoir un programme d’études individualisé qui correspond à leurs capacités d’apprentissage, voilà une des possibilités qui s’offrent à eux. »

Avant d’être affectée à la coordination régionale, Charmaine occupait un poste de porte-parole de l’AALC. Elle fait partie de notre groupe de conseillers et conseillères depuis deux ans.

« À titre de porte-parole, j’ai beaucoup fait pour aider les familles à obtenir, pour leur enfant, l’accès à un enseignement inclusif, depuis la maternelle jusqu’à la fin des études secondaires. Je sais quels sont les services et les mesures de soutien que recherchent les familles. Je trouve que le programme Aller de l’avant est tout indiqué pour moi, car je comprends les exigences liées au passage de l’adolescence à la vie de jeune adulte et toutes les difficultés auxquelles les familles sont confrontées. »

Être là pour les familles

« Ce que j’aime le plus du rôle de conseillère, c’est d’être là tout simplement pour les familles quand elles traversent une période difficile. Les familles ont rarement la possibilité de s’exprimer en toute sécurité sur ce qu’elles vivent. Elles font face à tellement de souffrances et de revers dans leur quête à donner ce qu’il a de mieux à leur enfant. Durant nos échanges, les parents peuvent parler de ce qui ne va pas sans se sentir jugés. »

Charmaine chemine avec les parents en vue de les amener à comprendre qu’il existe pour eux et leurs enfants un dénouement heureux. Elle croit fermement en la planification et en la recherche de possibilités. Par exemple, elle a aidé une femme chef de famille monoparentale de trois enfants à frapper aux bonnes portes et à obtenir le bon diagnostic pour son enfant ayant des besoins spéciaux, ce qui lui a donné droit à du soutien à domicile. Désormais, cette mère de famille peut aller travailler sans se faire de souci. Elle a aussi aidé une famille à entrer en contact avec des groupes communautaires qui ont aidé le jeune fils à choisir un sport qui lui convenait. « Il aime le hockey. Il s’est fait de nouveaux amis et il monte de niveau avec les membres de son équipe. »

Quand elle n’est pas au travail ni en train de faire des appels, Charmaine, avec l’aide de son mari, s’occupe de son fils, Henry, âgé de trois ans. À l’instar des autres parents qui travaillent, elle a peu de temps pour elle, mais la lecture, le yoga et la musique sont ses passe-temps favoris.