Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

Conseillers/conseillères

Sue Morrison

Sue Morrison

Travailler avec des gens qui ont des besoins spéciaux fait partie de sa nature

Pendant de nombreuses années, Sue Morrison a jumelé sa passion pour son travail de conseillère familiale auprès des jeunes ayant des besoins spéciaux à son autre passion de toujours : les chevaux.

Pendant sept ans, la conseillère du programme Besoins spéciaux de Red Deer, en Alberta, a été instructrice bénévole d’équitation thérapeutique jusqu’à ce qu’une blessure au dos ne l’oblige à abandonner cette activité il y a quatre ans.

« J’ai grandi avec les chevaux. J’étais une reine du rodéo. Quand j’ai vu l’annonce du programme d’équitation thérapeutique, je me suis dit que c’était parfait pour moi, que je pourrais faire d’une pierre deux coups. J’ai commencé comme bénévole, puis on m’a vite encouragée à devenir instructrice. »

« Jamais je n’oublierai cette jeune fille autiste qui a prononcé son tout premier mot sur la piste. À titre d’instructeur, je demande toujours aux jeunes de dire au cheval ‘Avance’. Un beau jour, elle a demandé au cheval d’avancer. Ses parents étaient juste là, les yeux baignés de larmes. Puis tout le monde a applaudi. »

Sue a une formation en travail social et est conseillère familiale depuis 25 ans. Les 15 dernières années, elle les a passées dans les écoles où elle travaille avec les enfants qui ont des limitations fonctionnelles de toutes sortes et leurs familles. Elle est conseillère pour le programme Besoins spéciaux depuis 10 ans. « C’est un emploi qui, pour moi, n’est qu’une autre façon d’entrer en contact avec les parents des enfants qui ont des besoins spéciaux et de les aider à surmonter les difficultés qu’ils vivent. C’est un prolongement du travail que je fais. »

Sa plus grande joie est d’écouter les parents lui parler de leurs enfants qui grandissent et des progrès qu’ils réalisent. Elle trouve le programme Besoins spéciaux et les gens qui l’administrent tout simplement « fantastiques ». « Même s’ils ne connaissent pas les familles, ces gens ont le souci de les aider ».

Au fil des ans, elle a remarqué une différence dans le niveau de stress des parents qui travaillent. « Quand je parle à des parents du programme qui obtiennent de l’appui dans leur milieu de travail, je parle à des travailleuses et travailleurs beaucoup plus heureux et mobilisés – et finalement beaucoup plus productifs au travail – que ceux qui doivent, chaque fois, se battre pour revendiquer leurs droits. »

La famille de Sue a toujours été très active dans le milieu des besoins spéciaux. Ses enfants, âgés de 15, 19 et 22 ans ont tous travaillé bénévolement au programme équestre et son mari est un intervenant en réadaptation dans des foyers de groupe pour personnes ayant des limitations fonctionnelles.

Quand elle ne travaille avec des jeunes ayant des besoins spéciaux, Sue aime profiter du grand air. Elle et sa famille adorent le camping. Elle est aussi une fervente adepte de la randonnée pédestre et du jardinage.