Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

Les compétences qu’il travaille si fort à acquérir

Member to Member Newsletter 16 Summer 2008Notre fils, Luke, vient d'avoir 11 ans. L'aide financière du STTP lui apporte beaucoup. Sans cette aide, Luke ne pourrait être membre du YMCA, où il participe à bon nombre de programmes qui l'aident à améliorer son estime de soi et sa coordination. Il aime aussi pratiquer de nombreux sports, dont la natation. Nous pouvons lui offrir ces activités parce que l'aide du STTP sert à payer une grande partie des services de tutorat dont Luke a besoin. Le tutorat l'aide à améliorer son orthographe et ses compétences en lecture et en mathématiques. Toutes les semaines, nous devons parcourir près d'une soixantaine de kilomètres aller-retour pour nous rendre chez sa tutrice, où mon mari ou moi assistons à la séance de tutorat d'une heure. Pour renforcer les compétences que Luke travaille si fort à acquérir, nous pratiquons tous les jours ce qu'elle lui enseigne. Nous travaillons avec cette tutrice depuis neuf mois maintenant et Luke réalise avec elle d'importants progrès. Elle utilise une méthode de tutorat visuel. Auparavant, Luke travaillait avec un professeur à la retraite, mais il ne parvenait pas à retenir ou à comprendre ce qu'elle lui enseignait. Luke ne possède pas toutes les compétences de la 5e année, mais en lecture, en mathématiques et en orthographe, il possède très bien les compétences de la 3e année. Il se débrouille très bien en écriture et il apprend maintenant à écrire en lettres attachées. À l'école, il bénéficie d'un plan d'enseignement individualisé. Il aime l'école et il est un garçon très heureux. Je vais vous tenir au courant de ses progrès et vous fournir de l'information au sujet de sa tutrice, qui est un maître praticien en programmation neurolinguistique.

Factrice
Belleville (Ontario)