Aider les travailleuses et travailleurs

qui ont des enfants ayant des besoins
spéciaux à surmonter les obstacles

GÉRER L’ANXIÉTÉ ET LES CRAINTES DUR ANT LA PANDÉMIE DE COVID 19

Voici quelques conseils utiles pour mieux gérer l’anxiété et les craintes en utilisant trois antidotes à ces émotions : la créativité, l’humour et la curiosité.

CRÉATIVITÉ
Les activités qui font appel à la créativité permettent à nos émotions de se mêler à nos gestes de manière à favoriser le déplacement de nos émotions. Il peut s’agir de toute activité ayant un début et une fin, et qui nous permet d’utiliser nos sens pour créer quelque chose qui nous plaît.
EXEMPLES :
  • bricolage  
  • cuisine
  • pâtisserie et boulangerie
  • casse-tête
  • construction
  • couture

  • organisation
  • dessin
  • musique

 

  • gribouillage
  • danse
  • boiserie
HUMOUR
Consacrer du temps à une activité qui nous apporte de la joie – peu importe qu’elle soit active (on y prend part) ou passive (on regarde les autres s’amuser) – relaxe notre esprit et notre corps.
Raconter une blague, lire un livre comique, faire les fous en famille ou regarder une comédie. Trouver matière à rire et participer à la joie des autres sont des activités de guérison.
CURIOSITÉ

Quand on vit beaucoup de stress, on peut facilement se mettre à dramatiser et à laisser nos craintes prendre le dessus. C’est un mécanisme dont se sert notre esprit pour tenter de nous protéger en nous préparant à tout ce qui pourrait arriver. Quand une telle situation se produit, il importe de se rappeler ce qui suit :

NE CROYEZ PAS TOUT CE QUI VOUS PASSE PAR LA TÊTE!

Quelques stratégies pour conserver sa curiosité :

  • Savoir reconnaître les « qu’arriverait-il si » et les inquiétudes qui nous passent par la tête. Ce ne sont que des pensées qu’il faut reconnaître comme étant de l’« anxiété », des « craintes » ou des « inquiétudes ».
  • Utiliser des rappels à la réalité pour déterminer à quelles pensées prêter attention et quelles pensées laisser aller.

Étapes de rappel à la réalité :

  • Reconnaître et nommer : « anxiété », « crainte », « inquiétude ».
  • Est-ce vrai? Même si c’est possible, est-ce probable?
  • Quels sont les aspects factuels et quels sont ceux qui ne le sont peut-être pas?
  • Que puis-je faire? Que puis-je contrôler?